Les Chevaliers d'Émeraude, 400 ans plus tard...
Bienvenue sur ce tout nouveau forum basé sur l'univers des Chevaliers d'Émeraude !

400 ans après la défaite de l'Empreur Noir...
Le Prince Noir, fils du très regretté Amercareth, était en mission diplomatique auprès de colonies de créatures plus abominables les unes que les autres lorsque la destruction de la pouponnière a eu lieu. Il est maintenant plus furieux que jamais et a déjà effectué un rap sur le Royaume de Zénor, assassinant sans pitié tous les pauvres habitants de ce royaume côtier. Le roi d'Émeraude décide alors de reformer l'ordre des Chevaliers d'Émeraude afin d'empêcher ces abominables insectes d'exterminer la race humaine.
Quel parti prendrez-vous ? Êtes-vous pour la vengeance du Prince Noir ou pour la protection d'Enkidiev par les humains ? Le destin VOUS appartient et VOUS déciderez du camps gagnant ! Alors, êtes-vous prêts à faire pencher la balance ?


Vous êtes intéressé à faire partie de notre communauté ? Consulter le [url=http://chevaliersdemeraude.actifforum.com/t10-guide-du-nouveau-joueur] Guide du nouveau joueur] afin de vous informer un peu plus sur notre forum. En espérant vous comptez très bientôt dans notre communauté !

Esméralda, admin-fondatrice


Venez vivre une expérience inoubliable dans l'univers des chevaliers d'Émeraude !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pieuse rencontre [PV Mathys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Ven 9 Mar - 14:37

Un peu à l'écart du reste du château tout en restant à l'intérieur de l'enceinte de ce dernier, le petit sanctuaire d’Émeraude était un lieu qui de par sa position était généralement très calme. On y entrait par de grandes portes à double battants qui la plupart du temps restaient ouvertes afin que les croyants puissent venir prier à tout moment. Au fond de la pièce se tenaient d’imposantes statues à l’effigie des dieux d’Enkidiev, disposées en un parfait arc de cercle. En cette heure précoce de la matinée, les volets à peine ouverts ne laissaient filtrer que quelques timides rais de lumière, dont la suffisance ne consistait non pas à éclairer la salle, mais plutôt à mettre en exergue les quelques graines de poussières que la brise matinale faisait se soulever dans l’air. Dans un silence presque total, seulement troublé par d’imperceptibles murmures, un homme se trouvait là, un genou par terre. Positionné de sorte à se trouver sous les regards de tous les résidents de pierre, il était vêtu d’un long manteau blanc, sur le dos et les épaules duquel décrivaient de fines arabesques un fil d’un vert émeraude. Ainsi étaient aussi parées les manches, sous lesquelles on devinait la présence de deux bracelets d’argent. Il ne portait pas de haut, et le vêtement était légèrement ouvert sur son torse, se refermant ensuite jusqu’à légèrement au-dessous de sa ceinture. Il portait un pantalon blanc, ainsi que des bottes blanches à lacets. Ses longs cheveux d’un noir abyssal descendaient jusqu’en bas de ses fesses, touchant presque le sol. A ses pieds était déposée une longue épée à lame double, dont le métal assez sombre était parcouru de quelque reflet rougeâtre. La scène ressemblait à s’y méprendre à un tableau dressé d’une main de maître que ne venait entacher aucune imperfection.

Le début de la matinée avait pourtant été pour lui des plus banales. S’étant levé un plus tôt que les siens, il avait gagné les bains et s’y était longuement purifié. Aussi avait-il poliment refusé le massage qui lui avait été proposé. A ses yeux, de telles attentions se méritaient, et il ne s’était pas particulièrement illustré la veille. Ainsi, fut-il déjà propre et habillé avant même que ne soient réveillés ses frères et sœurs, avant même que n’aient caressé les pierres des tours du château les premiers rayons du soleil. Il n’avait ensuite pas gagné la grand-salle, mais les cuisines. Même si c’était là leur travail, il ne voulait déranger d’avantage les serviteurs qui étaient déjà contraints de satisfaire les habitudes de ce Chevalier un peu trop matinal. Certes devaient-ils se réveiller bien avant lui, et commencer leur « journée » plus tôt que quiconque au château, mais là n’était pas aux yeux de Valtamir une raison pour leur imposer la corvée supplémentaire d’avoir à lui apporter son repas à table. Il était donc reparti à la grand-salle déjeuner seul, avec un plateau contenant du pain, du fromage, ainsi que quelques fruits frais. Lorsqu’il eut fini, il laissa là pichet d’eau et plateau, indiquant à ses frères qui ne le trouveraient pas qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter pour lui.

Il était ensuite parti prier, demandant aux dieux de rendre non seulement son bras, mais aussi son cœur fort. Pour l’un comme pour l’autre, il en aurait besoin. Il s’était ensuite confié à ses auditeurs muets avant de lentement se relever, ramassant l’épée à double lame. Que n’était pas chanceux de ne pouvoir maîtriser l’incroyable pouvoir qui sommeillait en lui afin de ne serait-ce se servir d’une formule afin de matérialiser ou de révoquer cette encombrante arme, qui était conçue pour lui permettre de lutter contre des adversaires usant de magie. L’arme n’était guère légère, mais c’était là une chose qu’il appréciait pour deux raisons. La première était d’ordre purement pratique : en plus des difficultés liées au maniement d’épées comme celle-ci, il serait encore plus compliqué pour un adversaire de la tenir, et peu d’ennemis pouvaient prétendre avoir sa force physique. Qui plus est, le poids de l’arme rendait ses coups plus lourds, mais ne le dérangeait lui d’aucune sorte dans son maniement. La seconde raison était d’ordre symbolique. En effet, le poids de cette épée n’était pas sans lui rappeler la lourdeur de ses responsabilités en tant que chevalier, mais aussi de ses engagements personnels envers ses frères et l’Ordre des Chevaliers d’Emeraude. Ils ne le faisaient pas non plus oublier qu’il portait là le pouvoir ô combien moralement lourd d’ôter une vie, chose que trop de chevaliers ou de soldats négligeaient.

Pensant à cette dernière remarque intérieure, il soupira et se retourna, prêt à sortir. Cependant, il ignorait que cela faisait un moment qu'il n'était plus seul…
Revenir en haut Aller en bas
Mathys

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/01/2012

Informations du personnage
Âge : 14 ans
Rôle : Bouclier lumineux / Ecuyer d'Émeraude
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Ven 9 Mar - 18:18

Le jeune adolescent s'était levé tôt. La raison? Il n'y en avait pas vraiment. Mathys n'avait plus sommeil, il avait même un peu faim mais pas trop. Il pourrait attendre l'heure du petit déjeuner pour manger, cela ne le dérangeait pas. Il avait quitté son lit et posa ses pieds nus sur le sol froid. Dur retour à la réaliter. On était le matin et il ne faisait pas très chaud. Le garçon marcha d'un pas silencieux, il quitta sans aucun soucis le dortoir où se trouvait les étudiants d'Émeraude et fila se laver. Oui, il dormait encore dans le dortoir pour les élèves du château. Personne n'avait encore attribué les futurs Écuyers aux Chevaliers. Mathys avait hate d'être le jour de l'adoubement bien qu'il l'appréhendait aussi. Il ne savait pas avec qui il allait se retrouvait et l'enfant avait horreur quand il ne savait pas quelque chose.

Tout était calme dans le couloir où marchait le jeune garçon. Celui-ci était toujours pieds nus. Lorsqu'il avait quitté le dortoir, il avait pris des vêtements propres mais avait oublié d'enfiler quelque chose aux pieds. C'était tant mieux de toute façon car il n'aimait pas trop porter des chaussures. Il portait un pantalon qui lui arrivait a peu près en dessous des genoux et une veste de couleur clair avec une capuche qui, pour une fois, n'était pas sur le tête du garçonnet.
L'enfant vagabondait dans les couloirs. Il n'y avait personne à part quelques serviteurs. Mais, lui qui avait l'envie de s'amuser, préféra les laisser vaquer a leurs occupations et partit ailleurs. C'est un peu par hasard qu'il se retrouva dans la chapelle du château. Toujours silencieux, Mathys y fit deux ou trois pas à l'intérieur et s'immobilisa en voyant un homme qui était agenouillé devant les statues des dieux et qui semblait prié. En y repensant, il ne semblait pas que prier, il priait. Car quand on vient dans une chapelle, c'est pour se receuillir et prier. Puis l'homme a la longue chevelure noire se releva et prit son épée double en main. Il allait s'en aller mais s'arrêta en voyant Mathys. L'adolescent l'avait déjà vu. Et à chaque fois, il avait été impressionné par la taille de cet homme mais aussi par son arme peu commune. En effet, dans le chateau il était peut-etre le seul a posséder ce genre d'arme lourde.

Le jeune garçon le regarda et ne pu s'empêcher de dire à voix haute:

- "Cette arme doit quand même être lourde, non...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Lun 16 Avr - 16:09

Lorsque le Chevalier se releva, il fut surpris de se retrouver nez-à-nez avec un jeune adolescent, sûrement un futur écuyer, pensa-t-il. Avisant un instant son jeune visiteur, il remarqua qu'il ne portait pas la tunique des élèves mais une veste à capuche ainsi qu'un pantalon, ce qui signifiait qu'il venait tout juste de se lever. Que faisait un jeune enfant à peine levé dans le sanctuaire? Il préféra ne pas trop se poser ce genre de question et détailla un peu plus le nouvel arrivant. Des cheveux blonds comme les blés encadraient un visage espiègles, illuminé par de grands yeux céruléens. La première chose à laquelle pensa le grand chevalier fut qu'il était plutôt le genre d'enfant mignon, et un sourire s'étira sur ses lèvres alors qu'il réalisa que l'enfant le regardait aussi avant de prendre la parole. Déjà le regardait-il dans les yeux en lui parlant, chose que devaient faire tous les écuyers en signe de respect aux chevaliers envers qui ils s'exprimaient.

- "Cette arme doit quand même être lourde, non...?"
- Elle l'est plutôt, mais il en existe des versions plus légères, répondit-il à l'égard du jeune garçon qui semblait intrigué par sa double-épée.

Il s'approcha un peu de lui, et se baissa pour être à sa hauteur, lui adressant un sourire empli de gentillesse. Finalement, la douceur dont il faisait preuve avec les enfants ne se laisserait jamais de s'exprimer.


-Que fais-tu ici de si bon matin, toi?
Revenir en haut Aller en bas
Mathys

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/01/2012

Informations du personnage
Âge : 14 ans
Rôle : Bouclier lumineux / Ecuyer d'Émeraude
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Lun 16 Avr - 19:38

- "Elle l'est plutôt, mais il en existe des versions plus légères"

Le jeune homme le regarda dans les yeux. Il en existait des plus légères. Donc si Mathys le désirait, il avait peut-être une chance de manier une arme semblable ou du moins essayer. Il rebaissa son regard sur l'arme. Il était intrigué par l'épée double se demandant comment l'on pouvait faire pour maitriser une arme pareille.

- "Que fais-tu ici de si bon matin, toi?"

Mathys le regarda à nouveau dans les yeux et esquissa un sourire.

- "Je n'arriveais plus à dormir. Alors je me suis levé. Et puis après j'ai suivis mes pieds qui m'ont menés ici. Mais je ne sais pas pourquoi ils m'ont ammenés dans la chapelle. Je ne comprend pas le "Pied".

Le jeune garçon le regarda avec un sourire. Il avait dit tout ça avec un certain sérieux alors que ses propos, surtout les derniers, étaient assez étranges.

- "Et vous? Pourquoi êtes vous levé aussi tôt? C'était juste pour prier?"

Mathys le regardait avec des yeux remplis de curiositer. À croire qu'il ne savait que poser des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Lun 16 Avr - 20:00

- "Je n'arriveais plus à dormir. Alors je me suis levé. Et puis après j'ai suivis mes pieds qui m'ont menés ici. Mais je ne sais pas pourquoi ils m'ont ammenés dans la chapelle. Je ne comprend pas le "Pied".

Le début de la phrase du garçon était tout à fait compréhensible, quant à la fin... Valtamir essaya pendant un moment de la déchiffrer comme le lui permettait son esprit heureusement vif, et parvint à la conclusion qu'il voulait sûrement lui dire qu'il ne comprenait pas pourquoi ses pieds l'avaient mené en ces lieux lorsqu'il capta son sourire. Il posa une main sur sa tête, comme s'il aurait voulu ébouriffer ses cheveux mais n'en fit rien.

- "Et vous? Pourquoi êtes vous levé aussi tôt? C'était juste pour prier?"

Valtamir ressentit la curiosité de ce jeune garçon et cela le fit sourire. Il lui faisait penser à un chaton... un chaton aux grands yeux d'azur et curieux du monde qui l'entoure. Il hocha doucement la tête et caressa finalement la sienne, attendri par cette image qui peu à peu s'imposait à son esprit.

- Oui, comme tous les matins. Il est dit que les dieux savent récompenser ceux qui s'en remettent à eux. J'espère seulement qu'il me viendront en aide le jour où l'un de mes compagnons sera dans le besoin...

Il secoua la tête, chassant ces idées de scénario défaitiste de son esprit.

- Et toi, ne t'arrive-t-il jamais de les prier?
Revenir en haut Aller en bas
Mathys

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/01/2012

Informations du personnage
Âge : 14 ans
Rôle : Bouclier lumineux / Ecuyer d'Émeraude
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Lun 16 Avr - 20:32

Le chevalier avait posé sa main sur la tête de Mathys et lui avait caressé les cheveux. Mathys était un peu surpris car jamais on ne lui avait caressé les cheveux, ni même ébouriffé.

- "Et toi, ne t'arrive-t-il jamais de les prier?"

Prier? Non, jamais le jeune homme n'avait adressé une prière à un dieu ou une désse. Ce n'est pas qu'il ne voulait pas. Il savait que les dieu et déesse aidait ceux qui croyaient en eux. Mais c'est qu'il ne savait pas comment on le faisait. Il baissa un peu la tête et ferma les yeux.

- "Non, je n'ai jamais prié. Ce n'est pas que je ne veux pas mais plutot que... Enfaite je ne sais pas comment on fait. Je trouve cela étrange de demander des choses à quelqu'un qui n'est pas là, pas en face de nous. On ne peut pas le ou la voir alors ça fait assez bizarre. En plus, je me perd en explication..."

Il poussa un petit soupir puis il rouvrit les yeux et le regarda.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Mer 18 Avr - 8:49

Le jeune garçon baissa la tête, comme s'il se sentait fautif de quelque chose. Les yeux fermés, il lui avoua ce qui le tracassait ainsi:

- "Non, je n'ai jamais prié. Ce n'est pas que je ne veux pas mais plutot que... Enfaite je ne sais pas comment on fait. Je trouve cela étrange de demander des choses à quelqu'un qui n'est pas là, pas en face de nous. On ne peut pas le ou la voir alors ça fait assez bizarre. En plus, je me perd en explication..."

Il soupira et ouvrit ensuite les yeux. Valtamir comprit immédiatement que c'était de l'embarras qu'il ressentait. Certes, s'il n'était pas obligatoire pour les Chevaliers d’Émeraude d'entretenir un culte envers tel ou tel dieu, il n'était pas rare que leurs pays d'origine en fasse autant, et cela devait être gênant de ne pas savoir comment faire. Qui plus est, il était vrai que le concept de foi devait être assez ambigu pour un enfant de son âge, surtout lorsqu'il n'y avait visiblement eu personne pour le lui expliquer. Il fallait d'abord commencer par là avant toute autre chose.

-Tu dois savoir que ce n'est pas parce qu'on ne voit pas les dieux qu'ils ne sont pas là. Nous sommes nous même la preuve de leur existence. C'est Maître Abnar qui a jadis donné leurs facultés magiques aux humains, maître Abnar qui était le fils de la déesse Cinn. Vois-tu, nos pouvoirs même nous proviennent des dieux, indirectement certes, mais c'est tout de même le cas.

Il lui fit un sourire et marqua une pause, lui laissant le temps de digérer ces informations.

-Pour s'adresser à eux, certaines personnes utilisent des prières toutes faites, ou joignent leurs mains... ce n'est pas vraiment ma façon de faire. Je pense plutôt que tant que nous nous adresserons à eux avec sincérité, les dieux nous écouteront. Pour moi, il n'y a pas de protocole particulier à respecter, hormis celui de leur parler avec respect, car nous le leur devons, comme pour tous les bienfaits qui nous sont accordés, tu comprends?
Revenir en haut Aller en bas
Mathys

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/01/2012

Informations du personnage
Âge : 14 ans
Rôle : Bouclier lumineux / Ecuyer d'Émeraude
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   Ven 20 Avr - 20:34

Le jeune garçon regarda et hocha la tête. Il comprennait même qi il trouvait cela un peu absurde. Il fit un sourire au chevalier qui se tenait devant lui.

- "Merci beaucoup. J'essayerais la prochaine fois."

Oui, la prochaine fois. Car pour le moment, le soleil était levé et la vie commençait depuis plusieurs longues minutes à reprendre. Mathys sentait qu'ils n'allaient pas avoir une pauvre et simple journée de repos autant pour lui même que pour Valtamir. Mathys le regarda.

- "Dites, où peut-on prier? Partout ou juste dans une chapelle?"

La question pouvait paraitre bien stupide et naïve. Pourtant le garçon aux cheveux blonds ne le savait pas vraiment. Dans le dortoir, il n'avait jamais remarqué que les autres priait.
Puis le froid fit frisonner l'enfant qui frotta d'abbord l'un de ses pieds nus contre sa jambe puis le reposa sur le sol. Il fit pareil avec l'autre pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pieuse rencontre [PV Mathys]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pieuse rencontre [PV Mathys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se faire aimer par un enfant et détester par son père {Mathys/Linus}
» ARSENIC - mathys ludvik obreen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude, 400 ans plus tard...  :: Hors RP :: RP-
Sauter vers: