Les Chevaliers d'Émeraude, 400 ans plus tard...
Bienvenue sur ce tout nouveau forum basé sur l'univers des Chevaliers d'Émeraude !

400 ans après la défaite de l'Empreur Noir...
Le Prince Noir, fils du très regretté Amercareth, était en mission diplomatique auprès de colonies de créatures plus abominables les unes que les autres lorsque la destruction de la pouponnière a eu lieu. Il est maintenant plus furieux que jamais et a déjà effectué un rap sur le Royaume de Zénor, assassinant sans pitié tous les pauvres habitants de ce royaume côtier. Le roi d'Émeraude décide alors de reformer l'ordre des Chevaliers d'Émeraude afin d'empêcher ces abominables insectes d'exterminer la race humaine.
Quel parti prendrez-vous ? Êtes-vous pour la vengeance du Prince Noir ou pour la protection d'Enkidiev par les humains ? Le destin VOUS appartient et VOUS déciderez du camps gagnant ! Alors, êtes-vous prêts à faire pencher la balance ?


Vous êtes intéressé à faire partie de notre communauté ? Consulter le [url=http://chevaliersdemeraude.actifforum.com/t10-guide-du-nouveau-joueur] Guide du nouveau joueur] afin de vous informer un peu plus sur notre forum. En espérant vous comptez très bientôt dans notre communauté !

Esméralda, admin-fondatrice


Venez vivre une expérience inoubliable dans l'univers des chevaliers d'Émeraude !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nashoba
Gestionnaire de la pub
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 21

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : roi d'Émeraude
Liens avec les autres personnages : Âme soeur: Énola; alliées: Telianne, Misao

MessageSujet: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Sam 21 Avr - 19:03

Message d’Esméralda:

Bonjour et bienvenue au couronnement de Nashoba d’Émeraude ! Puisque ce RP en sera un contenant plusieurs personnes, je trouvais important de rappeler certaines règles ou de clarifier certains points afin que cela ne devienne pas chaotique.


  • Vous n’êtes pas obligé d’interagir avec tout le monde.
  • Ne faites pas trop d’actions d’un seul coup. Par exemple, si je suis rendue au couronnement et que Nashoba est en train de fêter avec ses amis, il n’y aura aucune cohérence. Veillez donc à vérifier où en est rendu le RP.
  • Lorsque vous voulez quitter le RP pour soit vous isoler avec une autre personne, soit allé vous coucher (ou peu importe la raison), vous n’avez qu’à mettre, à la fin de votre message, entre parenthèse, Sortie de (votre pseudo).  
  • N’oublier pas de ne pas prendre de décisions pour l’autre personne avec qui vous interagissez.
  • Les messages doivent tous contenir un minimum de 10 lignes.



Amusez-vous bien ^^  



J’attendais ce jour depuis que mon père m’avait désigné officiellement comme premier héritier de la couronne. Mais une chose me contrariait en cette magnifique journée : la personne choisie par mon père pour me couronner. Cette personne ne faisait pas juste me mettre la couronne sur la tête, c’était l’organisatrice de l’événement. Je n’étais au courant de rien sur les préparatifs sauf de la date de la cérémonie. Je le savais depuis longtemps que la personne qui s’occuperait de mon couronnement serai le chef des Chevaliers d’Émeraude en poste lorsque que je recevrai le titre de roi d’Émeraude. Mon père avait tout prévu, il m’avait dit qu’à sa mort je recevrai le titre de roi d’Émeraude mais que je n’aurais les pouvoirs et les droits qui viennent avec qu’au couronnement et que pendant le délai entre sa mort et mon couronnement un régent gouvernerais à ma place. Et il se trouvait que ce régent était un de mes oncles. Le seul de mes oncles encore vivant. Mon père et moi le détestions, c’était un rat de la pire espèce, il était prêt à tout pour faire beaucoup d’argent même à voler son neveu. Mais il fallait que ce soit un des frères de mon père et comme c’était le seul encore vivant je devais m’y faire. Rien n’était plus important pour mon père que la tradition familiale. Chaque roi de la famille se devait d’instaurer un nouvel élément dans la tradition. J’aurais peut-être pu choisir une autre personne pour le couronnement si cette tradition aurait été instaurée par mon père. Mais seulement le problème était que la tradition de se faire couronner par le commandant des Chevaliers d’Émeraude remontait à mon ancêtre Onyx qui demanda à Wellan,  le commandant des Chevaliers d’Émeraude de l’époque, de lui poser la couronne sur la tête. Voilà pourquoi j’étais contrarié, j’aurais voulu être couronné par le capitaine actuel de l’armée, et mon ancien bras-droit, un homme qui méritait grandement l’honneur de couronner roi son ancien capitaine. Je me sortis de mes pensées et je regarda à l’endroit où était situé les Chevaliers d’Émeraude (à l’extrême gauche de la cour) et je vis Enola. J’espérais qu’elle ne m’en veuille pas trop de lui avoir caché la vérité. Je vis alors qu’elle me regardait et mon regard croisa le sien. J’étais situé sur le balcon du château menant à la cour extérieure entre Esméralda (à ma gauche), l’actuelle commandante des Chevaliers d’Émeraude, et mon ancien bras droit et actuel capitaine de l’armée (à ma droite). Les Chevaliers d’Émeraude étaient situés complétement à gauche de la cour extérieure et l’armée complétement à droite. Je salua l’armée puis je me tourna vers Esméralda :

-Si je comprends bien je ne parlerai à l’assistance qu’à la fin c’est bien ça? Et deux autres questions : Premièrement, la cérémonie commence quand? Et deuxièmement, je pense que vous n’êtes pas sans savoir que j’ai rencontré un de vos Chevaliers mais pas le genre rencontre normale vous comprenez? Bon et j’aimerais si il est possible que je puisse la voir avant le début de la cérémonie. J’aimerais lui parler en privé.


Dernière édition par Nashoba le Dim 1 Sep - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/
Enola

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21
Localisation : chateau d'Emeraude
Rôle : chevalier d'Emeraude

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : chevalier d'Emeraude
Liens avec les autres personnages : Âme-sœur : Nashoba /Meilleure amie : ... / confidente :Aurine /soeur de coeur :Misao / Amis : Esméralda , Telianne , Rikhna'ke

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Dim 22 Avr - 10:18

Le jour du couronnement était enfin arrivée, j’allais revoir Nashoba, cela faisais deux jours que je l’avais rencontré et que j’attendais ce jour avec impatience .Quelques heurs avant la cérémonie j’étais dans ma chambre en train de me préparer, je ne savais pas comment me coiffer, au début je me fis une demi-couette mais ça ne me plaisait pas, je me détachai les cheveux, je trouvais que ça n'allait pas avec mon statut de chevalier donc j’optai pour un chignon en laissant quelques mèches ondulé des deux côtés de mon visage puis, j’enfilai mes vêtements , je me regardai dans le miroir, j’étais assez fière de moi , je l’avais pas mal réussi, satisfaite j’allai rejoindre les autres chevaliers dans la cour extérieure et je me mis entre Gabrielle et Aurine. Quand je vis Nashoba entre Esméralda et une autre personne que je ne connaissais pas cela me paressait louche, mais que faisait-t-il là-haut et au milieu , je ne voulais pas croire ce que je voyais je me dis beaucoup de choses pour m’en dissuader quand nos regards se croisèrent je lui lançai un regard interrogateur presque noir, je le fixai. J’essayai de ne pas montrer mon affolement pour ne pas alarmer mes frères et sœurs d’armes. Je commençais à avoir chaud et à avoir mal au ventre, je me détachai du groupe discrètement pour que personne ne remarque mon absence, je m’éloignai pour respirer un peu et remettre mes idées aux claire sans quitter la cour, je me suis dit qu’il valait mieux que je ne croise pas Nashoba sinon j’allais me mettre dans une colère noire et tout lui balancer en pleine figure.J’essayai de me calmer mais je n'arrivais pas.Il m'avait menti et ça je ne pouvais pas l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esméralda
Admin-Fondatrice et Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 22
Localisation : Supervise le recrutement au château
Rôle : Chef des Chevaliers d'Émeraude

Informations du personnage
Âge : 23 ans
Rôle : Chef des Chevaliers d'Émeraude, Princesse de Béryl
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Dim 22 Avr - 21:06

Le grand jour était finalement arrivé. Enfin, ce n’était pas vraiment son grand jour à elle, mais c’était tout de même un évènement assez important pour le royaume d’Émeraude. Quel était-il ? Le couronnement du roi, bien sûr ! Un évènement tellement attendu par le futur souverain lui-même, mais aussi par la population qui en avait plus qu’assez de se faire pratiquement voler par l’oncle de Nashoba. Et, naturellement, puisque la tradition le voulait, c’était elle, la chef des chevaliers d’Émeraude, qui se devait de couronner le nouveau roi. Bien sûr, cet honneur ne venait pas seul : elle avait aussi à sa charge la préparation de la fête elle-même. Elle devait s’assurer que tous les chevaliers soient présents, que tous les émériens soient au courant de la cérémonie, mais aussi que tous les préparatifs pour le banquet soient bien terminés le jour voulu. Cela faisait maintenant 2 semaines qu’elle courait d’un côté à l’autre du château afin d’assigner des tâches aux serviteurs, de vérifier qu’elles étaient bien effectuées et de planifier la soirée, ce qui comprenait un petit discours pour le roi lui-même. En ce jour, elle avait seulement hâte de reprendre ses anciennes habitudes de chevalier, soit ses entraînements toute la journée, ou alors ses lectures dans la bibliothèque. Les préparatifs des dernières semaines étaient beaucoup plus éreintants et prisant qu’un « simple » entraînement physique et magique !

C’est donc dans cet esprit qu’Esméralda sortit un pied de son lit ce matin-là. La délivrance était proche, presque palpable. Mais elle n’avait pas le temps d’y penser. Dès son repas terminé, elle devrait faire les dernières vérifications d’usage avant que le couronnement ait lieu, lorsque le soleil serait bien haut au-dessus de sa tête. Pour l’instant, elle pouvait à peine, au travers du hublot de sa chambre, apercevoir les quelques lueurs qui commençaient faiblement à poindre à l’horizon. Elle n’avait pas une minute à perdre. Elle se dépêcha de se rendre au bain pour sa purification journalière, puis mangea en vitesse un morceau de pain qu’elle alla directement chercher aux cuisines, les serviteurs n’ayant pas encore commencé à préparer le premier repas de la journée. Suite à cela, elle se rendit à la cour extérieure. Les serviteurs s’activaient un peu partout dans l’espace à découvert. Déjà, l’estrade où serait couronné le roi était monté devant le mur du château. Beaucoup plus loin, une immense table, pouvant accueillir entre 50 et 100 convives, avaient été dressée pour le banquet. Une montagne de présents s’entassait déjà à côté de l’écurie.


*Mais pourquoi diable ont-ils placé les cadeaux du roi à côté des chevaux ?*

Elle alla directement prévenir le serviteur chargé de la surveillance des présents de les déplacer ailleurs, à un endroit où cela ne sentirait pas l’animal. Puis, secouant la tête de découragement, elle continua à faire le tour de l’endroit, s’assurant que tout était en place pour la cérémonie. Ne voyant rien d’autre qui clochait, elle retourna dans sa chambre à la tour des chevaliers. Là, elle retrouva le papier qui lui avait servi durant les deux semaines précédentes. Sur celui-ci était indiqué les principales étapes a effectuées le jour du couronnement. Elle vérifia chacun des points scrupuleusement afin de s’assurer qu’elle n’avait pas fait d’oubli. Satisfaite de son compte-rendu mental, elle se dépêcha de se rendre aux appartements royaux. Rendue à la porte, elle se rappela l’heure qu’il était et rebroussa chemin. Même si elle doutait que le prince ait dormi la nuit dernière, elle ne voulait pas le déranger si c’était le cas.

La matinée passa en coup de vent. Esméralda courrait d’un côté et de l’autre, aidant quelque fois à des tâches un peu plus difficile grâce à ses pouvoirs magiques. Graduellement, des villageois envahissaient de plus en plus la cour du château. Malgré cela, les préparatifs continuaient d’aller de bon train. Ressortant la liste, Esméralda cocha mentalement les points déjà faits. Puis, elle en remarqua un qui n’avait pas du tout été préparé : le défilé l’honneur de sa Majesté. Les charrettes étaient prêtes, mais elles étaient encore entreposées dans le hangar derrière le château. Elle dépêcha de prévenir le serviteur chef d’une équipe qui avait terminé leur partie du travail. Regardant le ciel, elle constata qu’il ne restait que très peu de temps avant la cérémonie. Comment avait-elle pu oublier un point sur sa liste ? Elle l’avait pourtant parcourue tellement de fois ce matin-là ! Elle jura intérieurement. Il y avait très peu de chance que tout soit prêt à temps ! Malgré cela, elle décida de continuer comme si de rien était. Tant pis si le défilé était annulé. Il n’était pas si essentiel, après tout… Prochaine étape : la visite au futur souverain.

Retournant aux appartements royaux, elle cogna 3 légers coups à la porte. On vint lui répondre quelques secondes plus tard. Nashoba semblait anxieux et tendu. Elle le comprenait un peu. Le jour où elle avait été promue par le roi au rang de chevalier, elle aussi avait été très tendue avant la cérémonie. Une boule lui avait nouée l’estomac toute la journée et, même si elle ne l’avait pas laissé paraître, elle avait aussi eu peur que le roi la renvoie publiquement en l’humiliant devant tous ses sujets. Chassant ses sombres souvenirs de ses pensées, elle offrit un sourire compatissant à l’homme devant elle. Enfin, pouvait-on appeler cela un sourire ? Cela ressemblait plus à un étirement de ses lèvres dans une tentative de sourire. Ceux la connaissant depuis longtemps aurait été étonnée de la voir afficher un semblant de rictus amical, mais comme le roi ne la connaissait que très peu, il était assez improbable qu’il est remarqué quoi que ce soit. Puis, réalisant que son expression faciale ne réussissait aucunement à apaiser le roi, elle laissa tomber son sourire et lui envoya plutôt une petite vague d’apaisement. Ne portant pas attention aux résultats de son action magique, elle se dirigea plutôt vers le balcon. Dans la cour se rassemblait maintenant une masse de villageois, de chevaliers d’Émeraude, de serviteurs, de soldats de l’armée d’Émeraude, mais aussi de monarques et de soldats de d’autres royaumes. Toutes ces personnes formaient une masse noire et compacte devant l’estrade. Le capitaine de l’armée d’Émeraude vint bientôt la rejoindre. Ils n’échangèrent pas un mot, seulement un regard en biais qui lui fit comprendre qu’ils pensaient exactement à la même chose. Puis le roi s’installa entre eux. Il parcourut quelques instants la foule du regard.


-Si je comprends bien je ne parlerai à l’assistance qu’à la fin c’est bien ça? Et deux autres questions : Premièrement, la cérémonie commence quand? Et deuxièmement, je pense que vous n’êtes pas sans savoir que j’ai rencontré un de vos Chevaliers mais pas le genre rencontre normale vous comprenez? Bon et j’aimerais si il est possible que je puisse la voir avant le début de la cérémonie. J’aimerais lui parler en privé.

Lequel de ses chevaliers le roi avait-il rencontré ? Aurine, Gabrielle ou Enola ? La question lui tarauda l’esprit quelques secondes, puis son devoir l’emporta sur sa curiosité en se rappelant où elle était.

-Vous parlerez bien qu’à la fin de la cérémonie, après que les habitants vous aient acclamé. C’est là et seulement là que vous prononcerez votre discours. Vous devrez demeurer coi durant toute la cérémonie et seulement saluer la foule lorsque vous aurez votre couronne sur votre tête.

Elle marqua une pause.

-Pour ce qui est de ce chevalier dont vous semblez vous êtres épris, sachez que vous pourrez la voir avant la cérémonie. Par contre, je vous suggère de ne pas trop faire attendre le peuple. Lorsque vous serez prêt à commencer la cérémonie, vous n’aurez qu’à venir me voir. Je serai prêt de l’estrade. Sur ce, à plus tard, mon prince.

Elle s’inclina devant Nashoba, puis sortit des appartements royaux, le laissant seul avec le capitaine de l’armée d’Émeraude. Elle se rendit dans la cour et se campa près de l’estrade où aurait lieu le couronnement. Maintenant, elle n’avait plus qu’à attendre le roi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdemeraude.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Dim 29 Avr - 1:33

Cette journée avait très mal commencé. Mikaël avait décidé de faire la grasse matinée et malheureusement les événements étaient contre lui. Il s'était fait réveiller à l'aube par le vacarme des préparations du couronnement du nouveau souverain d'émeraude. Comme un idiot, il avait oublié de fermer la fenêtre de sa chambre. Après ce petit incident, il avait tenté de se rendormir, mais les allées et venues, continues, devant sa porte l'empêchaient de fermer les yeux. Mikaël était donc restée quelques heures couchée sur son lit à regarder le plafond. Pas exactement le plafond, mais plutôt une araignée qui avait décidé de construire sa toile à l'intersection du mur de fond et celui de droit.
Lorsque l'araignée avait terminé le quart de sa toile, Mikaël décida qu'il était temps pour lui de se lever et de se préparer pour ce qui risque d'être l'une des plus ennuyantes qu'il est vécu depuis bien des années. Il ne négligeait pas l'importance du couronnement du roi. C'est seulement qu'il aurait préféré lire ou s'isoler dans un coin à la place d'être assis à une table et regarder des ivrognes profiter un peu trop du vin. Néanmoins, son devoir de chevalier était d'être présent à cette fête alors il allait y être malgré sa maugréance. Mikaël sortit donc de sa chambre pour aller se laver. À cette heure tardive de la matinée, il ne devrait plus avoir personne. Il faillit au passage bousculer une servante qui avait des rubans plein les bras. Elle omit de s'excuser tellement qu'elle était pressée. Mikaël continua sa route comme s'il ne s’était rien passé. De toute façon, tout le personnel du château était débordé et stressé depuis quelque temps à cause des préparations pour le grand jour.
Son bain a été accompli dans un silence complet. Si ce n'avait pas été la froideur de l'eau, il se serait probablement endormi. Après ce reposant bain, Mikaël retourna dans sa chambre pour s'habiller. Cette étape lui prit à peine trois minutes : des vêtements choisis au hasard, son armure, son épée puis il ne lui restait qu'à secouer sa tête de gauche à droite pour placer ses cheveux et le voilà parti en direction de son petit déjeuner. Pour la troisième fois cette semaine, quelqu'un avait un malin plaisir à manger tous les croissants. Il se contenta de petits fruits et d'un verre de jus trop acide à son goût. S'il voulait de la nourriture de qualité, il n'avait qu'à se lever plus tôt. C'est bien connu, ce sont toujours les meilleurs qui nous quittent en premier. La nourriture n'échappe pas à cette règle. Mikaël était donc prêt. Lentement, mais progressivement, il se dirigeait vers la cour extérieure rejoindre les autres chevaliers. Il porta un léger sourire à ses sœurs d'armes et son frère d'armes. Il alla se positionner au bout de la file. Le plus loin possible des festivités.


*Cette journée risque d'être longue*
Revenir en haut Aller en bas
Nashoba
Gestionnaire de la pub
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 21

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : roi d'Émeraude
Liens avec les autres personnages : Âme soeur: Énola; alliées: Telianne, Misao

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Dim 29 Avr - 3:50

-Merci beaucoup de m’avoir éclairé sur ce sujet. En passant, j’espère que vous n’avez rien prévu de trop extravagant. Je n’aime pas trop l’extravagance, répondis-je à Esméralda juste avant qu’elle aille m’attendre près de l’estrade.

Aussitôt qu’elle fut partie, je fis signe à mon ancien bras droit qui fit signe à un petit groupe de soldats. C’était l’unité spéciale de l’armée, 15 hommes sur qui la magie n’avait aucun effet. Je connaissais bien ces hommes c’était mes meilleurs homme du temps où j’étais capitaine de l’armée. Ils savaient ce qu’ils devaient faire : empêcher Enola de s’enfuir plus loin. Mais ils ne devaient, en aucun cas, utiliser leurs armes sous peine de mériter la corde. Si j’aurais eu le choix je ne les aurais pas envoyés mais Enola ne me donnait pas vraiment le choix. Je les rejoignis aussitôt qu’ils eus réussis à l’empêcher de s’enfuir plus loin.

-Lâchez-là!

Ils s’exécutèrent et partirent immédiatement après.

-Enola je comprends ta colère mais laisse-moi d’abord t’expliquer mon geste. Vois-tu quand les filles apprennent que tu es le prince héritier d’Émeraude donc un descendant du roi Onyx, qui était un homme sans pitié, elles se sauvent. Je tenais à connaitre tes vrais sentiments avant que tu ne me quittes à cause de mon ancêtre. Mais maintenant je vois que tu ne me ferais jamais ce genre de choses. Mais à bien y penser je ne t’ai pas vraiment menti, j’ai vraiment été dans l’armée. Je suis vraiment désolé de ne pas te l’avoir dit. Tu ne méritais pas ça, tu es si douce, si gentille, si belle, si … parfaite.

Voilà je lui avais dit ce que j’avais à lui dire, il ne me restait plus qu’à attendre sa réaction qu’elle soit positive ou non…

_________________
Spoiler:
 

Citation :

«Ne laissez personne vous dire que ce n’est pas possible!»
Jack Layton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/
Enola

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21
Localisation : chateau d'Emeraude
Rôle : chevalier d'Emeraude

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : chevalier d'Emeraude
Liens avec les autres personnages : Âme-sœur : Nashoba /Meilleure amie : ... / confidente :Aurine /soeur de coeur :Misao / Amis : Esméralda , Telianne , Rikhna'ke

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Lun 30 Avr - 18:32

Je ne pouvais plus rester ici, il fallait que je parte dans un endroit plus calme pour réfléchir et assimiler ce que je venais de voir, je me faufilai dans la foule, jusqu’à je trouve enfin la sortis. Je commençai à m’avancer quand soudain des soldats barrèrent mon passage.

* Il manquait plus que ça *


- Excusez-moi je voudrais passer si vous plaît


Ne voyant qu’il me laissait pas passer j’employai de grand moyen je lançai un rayon incendiaire pas très fort sur le garde mais celui-ci ne broncha pas, la magie n’avait aucun effet sur eux, je me retournai, et je découvris que j’étais encerclé par 15 soldats, je commençai à dégainer mon épée mais il me prie de vitesse et m'attrapa les bras , je me débâtis de tout mais force mais il était trop nombreux, puis je vis Nashoba arriver et ma colère monta, je le foudroyai du regard .


-Lâchez-là!

...
-Enola je comprends ta colère mais laisse-moi d’abord t’expliquer mon geste. Vois-tu quand les filles apprennent que tu es le prince héritier d’Émeraude donc un descendant du roi Onyx, qui était un homme sans
pitié, elles se sauvent. Je tenais à connaitre tes vrais sentiments avant que tu ne me quittes à cause de mon ancêtre. Mais maintenant je vois que tu ne me ferais jamais ce genre de choses. Mais à bien y penserje ne t’ai pas vraiment menti, j’ai vraiment été dans l’armée. Je suis vraiment désolé de ne pas te l’avoir dit. Tu ne méritais pas ça, tu es si douce, si gentille, si belle, si … parfaite.


Quand il finit de parler je lui répondis directement et froidement
.

- Maintenant et c’est à toi de m’écouter, je sais que tu m’aimes mais tu ma mentis et sa je ne peux le regner, ce que je ne comprends pas , c’est que tu aurais pu me le dire après que je t'ai avoué mes sentiments mais non tu as préféré que je le sache aujourd’hui, j’ai l’impression que tu la fais exprès pour me briser le cœur même si je sais que sais faux.Je te faisais confiance et toi tu as tout gâché .


Je fis une pause, des larmes coulées sur mes joues, je les essuyai et je repris.


- Franchement Nashoba, je ne sais plus, je suis perdu, je n’ai plus la force, je suis incapable de réfléchir la maintenant, je ne sais pas ce qui se passera par la suite pour l’instant mon esprit est tout embrouillée, et il faut que je mette mais idée aux claires.


Ma gorge se serra


- Je pense que le mieux c’est qu’on ne se voit plus pour le moment.


Je lui tournai le dos, je ne pouvais plus me retenir, j'éclatai en sanglots, j’avais vraiment besoin de réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba
Gestionnaire de la pub
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 21

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : roi d'Émeraude
Liens avec les autres personnages : Âme soeur: Énola; alliées: Telianne, Misao

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Mer 16 Mai - 23:09

Ma bien aimée pleurait et c’était de ma faute. Moi qui ne voulais que son bonheur. Je l’avais rendue triste. Elle avait besoin de réconfort je n’avais le goût que de la serrer dans mes bras et de l’embrasser. Mais elle ne voulait plus me revoir. Et je savais que si je le faisais elle n’allait plus jamais vouloir me revoir. Moi qui avait une surprise pour elle je l’avais rendue triste elle ne méritait que ce soit moi qui lui offre sa surprise. Elle méritait quelqu’un de mieux que moi.

-Au revoir Enola j’espère que tu me pardonneras un jour pour cette erreur.

Ce fut l’âme en peine que je rejoignis Esméralda près de l’estrade. Je n’avais plus le cœur à me faire couronner mais le couronnement ne pouvait pas être devancé et je me devais d’afficher de la joie devant le peuple même si je n’en ressentais aucune.

-Je suis prêt maintenant, j’espère que je ne vous ai pas trop fait attendre. Lui-dis-je d’une voix triste sans joie.

Je n’avais plus le cœur à sourire. Tout ce que je voulais c’était prendre mon épée et frapper dans tous les pantins de bois qui se trouvaient sur mon chemin. J’avais le goût de retourner dans mes appartements et de me détendre, de me soulager de toute ma peine. J’avais le goût de pleurer mais ce n’était pas digne d’un homme. Mon père me l’avais souvent répéter : -Un homme ne doit pas pleurer. Surtout pas un homme de notre famille.
Je retenus alors mes larmes afin de ne pas pleurer. Mon père me disait que si un homme devait pleurer il le faisait en privé, seul chez lui. Afin de ne pas paraitre pour un faible. Mon ancêtre Onyx appliquait aussi cette stratégie. Il n’avait jamais paru pour un faible, il avait plus paru pour un tyran.

_________________
Spoiler:
 

Citation :

«Ne laissez personne vous dire que ce n’est pas possible!»
Jack Layton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/
Aurine

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 11/02/2012

Informations du personnage
Âge : 20 ans
Rôle : Chevalier D’Emeraude
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Jeu 17 Mai - 22:13



    Aujourd’hui était l’un de ces jours où on préférerait rester couché, un de ceux où il y a tellement de chose a faire qu’on a l’impression que si on en fait le quart c’est déjà plus qu’il n’est possible. Néanmoins c’était une belle journée, alors Aurine s’était levé tôt pour aider ceux qui en avaient besoin car aujourd’hui n’était pas une journée comme les autres : on couronnait le nouveau roi d’Emeraude !

    En premier lieu elle s’était rendue au bain afin de se purifier et n’y avait croisé personne… puis, vêtue d’une tunique courte et d’un pantalon beige elle s’était rendue aux cuisines pour aider à préparer les plats qui serraient servi lors du banquet, elle avait promis son aide, elle se devait d’y aller même si elle était attendue dehors. Elle passa plusieurs heures aux fourneaux, aidant les cuisiniers et goutant les plat, puis s’excusa car il était temps pour elle d’y aller, elle passa rapidement dans sa chambre afin de se vêtir de sa cuirasse verte et sorti dans la cours pour rejoindre les autres chevaliers prêt de l’estrade.

    Enola vint se placer prêt d’elle après quelques minutes, elle semblait assez mal, Aurine suivit son regard qui allait vers Esméralda et le futur roi d’Emeraude… Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait… Alors Enola décida de s’écarter un peu du groupe qui s’était assemblé vers l’estrade, Aurine voulut aller voir comment elle allait mais elle fut devancée et des gardes lui barrèrent la route et ne cédèrent le passage qu’au futur roi d’Émeraude… Aurine observa la scène de derrière les gardes qui formait un mur devant elle qu’elle tentait désespérément de franchir.

    Enola finit par fondre en larmes et Aurine du donner un coup de genou un peu violent à l’un des gardes pour qu’il se pousse. Nashoba venait de se diriger vers l’estrade laissant Enola seule. Aurine se rapprocha d’elle et la prit dans ses bras pour lui apporter un peu de réconfort et lui envoya une vague d’apaisement puissante.

    -Ca va aller Enola… Si tu veux m’en parler, je suis là…


    Aurine recula un peu de son ami et la fixa d’un regard compatissant en attendant que ses sanglots cessent.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21
Localisation : chateau d'Emeraude
Rôle : chevalier d'Emeraude

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : chevalier d'Emeraude
Liens avec les autres personnages : Âme-sœur : Nashoba /Meilleure amie : ... / confidente :Aurine /soeur de coeur :Misao / Amis : Esméralda , Telianne , Rikhna'ke

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Mar 22 Mai - 17:24

Je ne me retournai pas, je ne l'écoutais même plus parler, je ne pensais qu'à pleurer cela me soulagée, quand j’essayais de m’arrêter je recommencer à pleurer. Heureusement qu'Aurine était là pour me réconforter, cela m’aida beaucoup petit à petit mes larmes s’arrêtèrent de couler puis j’essuyai mes joues mouillaient, il ne fallait pas que j’oublie qui j’étais et c’est pour cela que je me répétai plusieurs fois dans ma tête « je suis un chevalier d’émeraude …» sa me redonna du courage.

-Ca va aller Enola… Si tu veux m’en parler, je suis là…


Je me sentis obliger de lui dire ce qui n’allait pas, je me dis qu’elle pourrait surement m’aider à y voir plus clair, à m’éclaircir comme elle me l’avait souvent fait auparavant.


-tu te rappelles de l’homme que j’avais vu lors de notre petite expédition ? … et bien quelque jour après, je l’ai rencontré lorsque je m’entrainais, on a parlé et là il m'a avoué c’est sentiment en vers moi et j’ai fait de même puis il m'a embrassé mais … il m'a menti sur son identité, il ne m'a pas dit qu’il était le nouveau roi et … je ne sais pas si je vais arriver à lui pardonner cette erreur… j’avais confidence en lui. Aurine je suis perdu, aide- moi.


Je regardais Aurine droit dans les yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misao

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Château d'Émeraude
Rôle : Écuyer d'Émeraude | Porteuse de lumière

Informations du personnage
Âge : 12 ans
Rôle : Écuyer d'Émeraude | Porteuse de lumière
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Mar 7 Aoû - 18:29

Je me réveillai en même temps que le soleil. Si je calculais bien, aujourd'hui était une journée toute spécial pour le roi ! C'était une très grande journée qui s'avérait longue. Je posai mes pieds par terre et me levai. Je gambadai presque jusqu'aux bains, après avoir pris une tunique courte et des pantalons de la couleur des feuilles en été. Je devais me dépêcher si je voulais aider les serviteurs à finir de préparer le couronnement. Je n'allais certainement pas faire la grasse matinée, moi, Misao de Jade ! Oups... D'Émeraude ! J'entrai dans l'eau juste le temps de me purifier puis sortit. Je me laissai sécher à l'air libre. Ce qui ne fut pas une très bonne idée. Trop empressée, je ne prit pas le temps de me laisser sécher complètement. Lorsque je voulus mettre ma tunique, le tissu se colla à ma peau, m'offrant une désagréable sensation comme lorsqu'on est surpris par la pluie et qu'on ne peut se cacher. J'attendis un peu pour mettre mes pantalons. Lorsque je me sentis assez sèche, j'enfilai mon bas et marchai le plus tranquillement possible jusqu'au hall des Chevaliers. Je prit le seul croissant qui restais et une pomme et sortit dehors. Les serviteurs s'affairaient déjà à diverses tâches et quelques paysans arrivaient. Je mangeai ma pomme et mon croissant puis gambadai afin d'aller trouver quelque chose à faire.

Tant qu'à ne pas pouvoir s'entraîner, pourquoi ne pas aider les serviteurs dans leurs tâches ? Transporter divers outils, ou autres choses pouvait s'avérer aussi aidant pour les muscles qu'un bon entraînement à l'épée. Je guéri aussi les blessures mineures que certains s'était fait et finalement, je me blessai moi-même en transportant un morceau d'acier qui n'avait pas sa place dans la cour. Une petite entaille fine à l'avant-bras. J'allai portai le morceau aux écuries et m'arrêtai un instant afin de me guérir. Posant ma main sur mon avant-bras, une douce lueur s'échappa de ma main et la blessure se referma. Je sourit, regardant mon travail, satisfaite. À part une petite ligne blanche qui disparaîtrait avec le temps, ça ne paraissait même plus. Je retournai au travail et lorsque je prit ma deuxième pause, je me dit que j'avais assez travailler comme ça. Je retournai me chercher une pomme puis revint me poster près des Chevaliers. Il ne restait plus qu'à entendre.

Mais que c'est long, attendre. Je m'ennuyais aussi de Lilie... Je lui avais dit que je ne pourrais pas aller la voir, aujourd'hui. J’espérais qu'elle ne s'ennuie pas trop, elle aussi. J'étais sur qu'elle avait trouver quelque chose de passionnant à faire comme elle pouvait le faire en tant que petite dragonne intelligente. Je vit le roi qui s'approcha des Chevaliers. À qui voulait-il parler ? Je regardai autour de moi et vit que des gardes empêchaient Enola de s'enfuir et même de bouger. Mais qu'avait-elle donc fait !? J'allais avancer pour intervenir lorsque je vis qu'Aurine se fit repousser en voulant l'aider. Le roi arriva et ils discutèrent. Enola n'avait pas l'air de se plaire... Qu'est-ce qu'y s'était passer... Lorsque Nashoba partit, Enola était en pleur. Aurine réussit à la prendre dans ses bras et les gardes partit. Étant plutôt près d'eux, j'entendis la réponse de ma ''grande soeur''. Je les laissai seules, toutes les deux. Je ne pourrais pas aider Enola... Ce n'était pas dans mes cordes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Lun 3 Sep - 19:54

Aujourd'hui était un jour particulièrement important pour l'ensemble du royaume, celui du couronnement royal. Miku n'ait jamais put discuter avec celui qui allait porter la couronne mais il avait très bonne réputation, surtout en tant que guerrier. Elle ne doutait pas que ce dernier soit meilleur souverain que le régent actuel, un infâme despote.

L'écuyère se leva aux aurores, des cernes sous les yeux. Pendant quelques instants elle resta immobile à compter les moutons, voulant profiter des seuls instants de calme et de silence auquel elle aurait droit de toute la journée. Après quelques minutes, elle se décida enfin de sortir de son lit pour se préparer. Sur le chemin, elle croisa des dizaines de serviteurs s'affairant à diverses tâches en vue de la cérémonie. En premier lieu elle se rendit à la salle des bains où elle se retrouva seule et se purifia sans un mot. Une fois sèche, la jeune fille enfila une tunique courte, un pantalon et des bottes tout trois dont la couleur était le nom du royaume. Pour sa coupe de cheveux, elle se contenta d'un rapide coup de peigne. Comme son estomac commençait à emmètre des grondements témoignant de sa faim, elle se dirigea vers le hall. Là bas, elle engloutit en vitesse une pomme et en profita pour boire quelques gorgées d'eau fraîche. Ceci fait, elle sortit enfin du château.

Aussitôt, la lumière de l'astre du jour l'éblouit, à tel point qu'elle dû mettre une main devant son visage. Aujourd'hui le ciel était dégagé, aucun nuage à l'horizon. Miku se dit que le futur roi avait de la chance qu'il fasse un aussi beau temps. Même si pluie était tombée, les festivités n'aurait pas été annulées, déjà que préparer cet évènement avait mis des jours... Les serviteurs auraient été épuisés de supporter une nouvelle fois toutes les tâches épuisantes qu'ils avaient accompli. La jeune fille rit doucement rien qu'en imaginant le roi, les Chevaliers et tout les convives trempés de la tête aux pieds, les cheveux collant à leurs visages affichant de tristes mines. Cette image amusante lui tira son premier sourire de la journée. Et elle sentait qu'elle n'allait pas beaucoup rire aujourd'hui... Si on lui avait laissé le choix, elle aurait préféré passer son temps à s'entraîner à l'épée ou à bouquiner dans la bibliothèque du château, ce qu'elle fera dès que la cérémonie sera finie. Entre silence et tranquillité ou bruit et agitation, elle choisissait vite...

Miku remit les pieds sur terre et se concentra à nouveau sur les festivités puis s'avança vers les Chevaliers. Le roi échangeait quelques mots avec Enola immobilisée par des soldats. Il s'éloigna vers l'estrade, abandonnant la Chevalière en sanglots dans les bras d'Aurine. Malgré sa curiosité, l'écuyère préféra détourner le regard, cela ne la concernait en rien et elle savait Enola capable de supporter sa peine, ce n'était pas pour rien qu'elle faisait partie des Chevaliers que l'écuyère admirait tant. Miku se retira lentement, les bras croisés, pour ne pas les gêner et s'éloigna un peu des festivités en direction du banquet pour saliver devant les plats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esméralda
Admin-Fondatrice et Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 22
Localisation : Supervise le recrutement au château
Rôle : Chef des Chevaliers d'Émeraude

Informations du personnage
Âge : 23 ans
Rôle : Chef des Chevaliers d'Émeraude, Princesse de Béryl
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Dim 16 Déc - 1:32

Le temps était venu. Toutes ses heures de préparations allaient finalement aboutir. Ces longues semaines éperdues de planifications n'avaient pas été vaines, mais elle regrettait quelque peu ne pas avoir pu consacrer ce temps à autre chose de... disons-le, plus constructif et nécessaire que le couronnement d'un roi. Bien sûr, elle savait très bien que le roi actuellement en place n'était qu'un tyran, profitant de toutes les occasions pour s'enrichir au maximum et exploiter la population sans raison valable. Par contre, elle n'avait jamais compris pourquoi la royauté demandait autant d'attention lorsqu'il s'agissait de mettre en place un nouveau maître du jeu, qui jouerait avec ses pions à sa guise. Elle-même, lors de sa nomination au poste de chef des chevaliers d'Émeraude, elle n'avait eu que faire de la présence du peuple. À son avis, une petite cérémonie bien simple avec ses chevaliers et le roi aurait été largement suffisante. Mais, semblait-il, ce n'était pas l'avis de tous...

Elle avait observé, du haut de l'estrade, le prince s'approcher d'Enola. Elle n'avait aucune idée de ce qui s'était passé entre eux, mais il semblait que les propos du futur roi n'avaient pas plus à la chevalière puisque celle-ci s'était effondrée en larmes lorsque Nashoba s'était retourné. C'était donc d'Enola que le prince s'était épris ! Sa compagne avait toujours été gentille et patiente, quoiqu'un peu stressante par moments. C'était une femme très compréhensive et qui donnait son temps pour les autres plutôt que pour elle-même. Esméralda l'avait toujours admirée pour ce trait de caractère en particulier, elle qui n'avait que très peu conscience des besoins des autres. Les seules personnes dont elle se préoccupait se résumaient à ses frères et soeurs d'arme, et peut-être un peu de son roi lorsqu'il le fallait. Hormis avec ces derniers, elle se révélait implacable et froide vis-à-vis de ses interlocuteurs. Tout le contraire de la douce Enola.

Le personnage royal la rejoignit au haut de l'estrade. Il affichait une mine peinée. Cela devait avoir un lien avec sa rencontre avec Enola. Espérant qu'il se reprenne en main, la chef des chevaliers décida plutôt de se préoccuper de la cérémonie. Elle observa la foule, qui attendait impatiemment qu'une parole soit prononcée. Elle vérifia, au loin, si le défilé pour Nashoba était prêt, ou si l'on devait, comme elle le pensait au départ, tout simplement l'annuler. Le maître d'écurie, voyant qu'elle regardait dans sa direction, répondit immédiatement à sa question par un hochement de tête approbatif. Surprise de cette réponse affirmative, elle fit un signe aux voitures de s'avancer. Aussitôt, des acclamations fusèrent de la foule en liesse. Un chariot monté par deux soldats qui firent leur salut conventionnel lorsque la voiturette se mit en branle se mirent à s’entraîner vigoureusement à l’escrime l’un contre l’autre. Ce chariot se devait de représenter le courage et la force militaire du royaume d’Émeraude. Ensuite vint un chariot où était monté un étal de fleurs de toutes les couleurs. Celui-ci représentait la paix future que désirait acquérir le royaume en arrêtant l’envahisseur aux côtes même du continent. Puis, une voiturette remplie de pierres précieuses, surtout des émeraudes, représentait la richesse du pays. Celle-là était gardée par au moins 10 hommes armés afin qu’aucun ne tente de dérober le trésor qui y était amoncelé. Finalement, la dernière voiture était remplie d’enfants magiques, qui représentaient l’espoir des temps futurs. Satisfaite de ses choix, Esméralda regarda défiler les 4 chariots, qui firent le tour de foule pour venir s’arrêter aux côtés de l’estrade. Alors, tout redevint silencieux et ce fut au tour de la chef des chevaliers de s’adresser à la foule. Celle-ci repassa mentalement le discours qu’elle avait si minutieusement rédigé, prit une grande respiration, et se lança.


-Peuple du vaillant royaume d’Émeraude ! Vous voilà réunit ici en ce jour glorieux qui verra couronner votre nouveau roi, qui succède à son oncle. Le vaillant jeune homme ici présent à prouver sa loyauté envers vous tous en servant fidèlement l’armée d’Émeraude. Il a été élevé selon les règles et coutumes qui régissent toute éducation princière. Il sait manier l’épée, tout comme son ancêtre Onyx. Ses motivations sont louables et, peuvent en témoigner les chevaliers d’Émeraude, il ne reculera devant aucun danger, peu importe son importance ou sa provenance, puisque ce prince possède une volonté d’acier et un courage exceptionnel. Je vous demande donc à vous, peuple émérien, si ce jeune prince est à la hauteur de vos attentes, si vous croyez qu’il régnera avec dignité, honneur et droiture, si vous voulez qu’il devienne votre roi ?

Une clameur sans précédent accueillit cette dernière phrase. Satisfaite de l’effet que son discours avait produit, Esméralda se retourna vers le dernier charriot, pour indiquer à l’un des enfants magiques de s’avancer. Il tenait, sur un coussin vert brodé d’or, la couronne du roi d’Émeraude, qui était dans la famille depuis des centaines et des centaines d’années. C’était celle-là même qui, un jour, avait été posée sur la tête du roi Onyx. Le jeune garçon âgé de moins de 8 ans apporta dignement le signe de puissance jusqu’à l’estrade, où il la tendit au chef de l’armée d’Émeraude. Ce dernier la passa, à son tour, à la chef des chevaliers d’Émeraude, qui se plaça directement devant Nashoba. Elle lui déposa solennellement la couronne sur la tête, puis se retourna vers le peuple.

-Je vous présente ici et aujourd’hui, le nouveau roi d’Émeraude, j’ai nommé Nashoba d’Émeraude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdemeraude.actifforum.com
Nashoba
Gestionnaire de la pub
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 21

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : roi d'Émeraude
Liens avec les autres personnages : Âme soeur: Énola; alliées: Telianne, Misao

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Jeu 20 Déc - 0:52

En écoutant le discours d’Esméralda, le jeune homme eu eut les larmes aux yeux. C’était SON jour. Il aurait cependant voulu ne pas avoir brisé le cœur de la femme qui faisait battre le sien. C’était la seule et unique chose qui venait jeter un voile sur cette journée, pourtant magnifique.

Il se redressa, le dos bien droit, jeta un regard solennel dans la foule. Se dressait, devant lui, des hommes, des femmes et des enfants issus de toutes les classes sociales d’Émeraude. À ses côtés, se dressait deux armées bien distinctes. Il y avait les Chevaliers d’Émeraude, l’ordre était peut-être petit mais le roi savait que les Chevaliers avaient un grand cœur et qu’ils étaient puissants.

Et puis, il y avait l’armée d’Émeraude, 7000 hommes braves et forts, prêts à mourir pour leur royaume et pour leur roi. Pour les avoir commandés, Nashoba savait qu’ils n’hésiteraient pas à se joindre aux Chevaliers pour repousser les futures attaques du Prince Noir que subiront les royaumes côtiers. Lui et Esmir en avaient discutés et étaient parvenu à s’entendre, Esmir se chargerait d’en discuter avec Esméralda. Il fallait bien que ces deux-là aient de bonnes relations professionnelles pour qu’ils puissent commander efficacement leurs troupes.

C’était bien Nashoba, ça. Il pensait toujours stratégie, même le jour de son couronnement. Quoi qu’il en soit, il sera le poing sur son cœur et d’une voix fort, il dit :

-Je fais le serment de diriger le royaume avec justesse et droiture. Je fais le serment d’être honnête et impartial dans chacun de mes jugements et dans chacune de mes décisions. J’en fais le serment sur ma vie !

Et c’est ainsi qu’il conclut son discours complètement improvisé et spontané.

_________________
Spoiler:
 

Citation :

«Ne laissez personne vous dire que ce n’est pas possible!»
Jack Layton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/
Alraën

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Jeu 20 Déc - 6:39

Alraen avait entendu il y a de cela quelques jours, que le futur roi d'Emeraude allait se faire couronner. Etant lui même un roi et ne voulant pas manquer de respect au futur roi, il partie sur l'heure en ayant préparé quelques affaires avant de voyager. Après quoi, il montait sur son cheval en prenant la direction du château d'Emeraude. Il ne s'y était jamais rendu auparavant, mais ayant bien examiné les cartes du continent qu'il avait en sa possession, Alraen ne se perdrait pas, à moins de vraiment le vouloir.

Alraen mit plusieurs jours avant d'arriver au royaume d'Emeraude. Cela avait pris un peu plus de temps que prévu en raison de sa trop grande curiosité. Dès qu'il voyait une chose qu'il souhaitait voir ou observer, il ralentissait l'allure de son cheval pour prendre son temps. Néanmoins, il pressait l'allure le dernier jour afin d'arriver à peu près à l'heure prévu.

Lors de son arrivée, Alraen descendit de son cheval avant de passer la porte du château menant à la cour intérieur et demandant au palefrenier de prendre son de son cheval. Beaucoup de gens s'était réuni dans la cour, surement des villageois du royaume venant voir le nouveau roi. Alraen en profita pour se mêler à la foule et entendre le roi prêter serment. Il le regardait afin de connaître au moins sa silhouette. Il restait donc parmi la foule attendant l'occasion d'aller parler au roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esméralda
Admin-Fondatrice et Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 22
Localisation : Supervise le recrutement au château
Rôle : Chef des Chevaliers d'Émeraude

Informations du personnage
Âge : 23 ans
Rôle : Chef des Chevaliers d'Émeraude, Princesse de Béryl
Liens avec les autres personnages :

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Ven 21 Déc - 20:36

La règle des 3 messages a été supprimée. Vous avez donc maintenant le droit de poster immédiatement après une réponse d'un personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdemeraude.actifforum.com
Nashoba
Gestionnaire de la pub
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 21

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : roi d'Émeraude
Liens avec les autres personnages : Âme soeur: Énola; alliées: Telianne, Misao

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Dim 6 Jan - 7:06

N’attendant pas de savoir si la cérémonie était terminé ou non, le jeune roi, accompagné d’Esmir et de 5 de ses hommes, partit dans la foule pour trouve quelqu’un en particulier, il ne l’avait jamais vu et il n’était même pas sûr qu’il était là, il avait entendu une rumeur. Des rumeurs! Il n’y avait que ça des rumeurs, au château! Bref, il avait entendu une rumeur qui disait que le roi Alraen de Diamant était venu pour rencontrer le roi nouvellement couronné. Pour le rencontrer, en gros.

Bref, il ne le cherchait pas vraiment, il attendait qu’il vienne à lui puisque ce dernier avait l’avantage de connaitre son visage.

C’est donc en se promenant dans la foule, accompagné de ses gardes qu’il tomba sur un homme qui ressemblait à un roi et qui en plus portait le mince anneau d’or que seuls les rois avaient le droit de porter. Il se tourna donc vers l’homme en question et lui dit :

-Alraen de Diamant, je suppose?

_________________
Spoiler:
 

Citation :

«Ne laissez personne vous dire que ce n’est pas possible!»
Jack Layton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/
Alraën

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Ven 11 Jan - 17:20

    Alraen avait observer toute la scène de la cour et ne pouvait qu'applaudir fasse à un tel discours. Lui-même ne se souvenait pas d'avoir eu un tel couronnement, mais il était si jeune à l'époque qu'il n'en a que quelques souvenirs tout au plus. De plus, son rôle de roi n'était pas aussi important que celui d'Emeraude. Il n'était pas un ignare et connaissait le rôle que tous les précédents monarques d'Emeraude ont fait pour Enkidiev avant Nashoba. Cependant, il devait encore parfaire ses connaissances, car il n'avait pas encore apprit ce qu'ont fait les deux derniers monarques d'Emeraude pour Enkidiev ou les émériens.

    Le couronnement prit fin alors et Nashoba est maintenant le roi. La fête pouvait alors commencé et Alraen en profitait pour marcher tranquillement parmi la foule avant qu'une personne l'appelle par son nom et son titre. Il se retourne et est assez surprit de voir le roi Nashoba fasse à lui.

    - Lui-même. Je suis ravi de faire votre connaissance Nashoba.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21
Localisation : chateau d'Emeraude
Rôle : chevalier d'Emeraude

Informations du personnage
Âge : 22 ans
Rôle : chevalier d'Emeraude
Liens avec les autres personnages : Âme-sœur : Nashoba /Meilleure amie : ... / confidente :Aurine /soeur de coeur :Misao / Amis : Esméralda , Telianne , Rikhna'ke

MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   Sam 19 Jan - 22:44

Enola se dégage doucement des bras d’aurine, sens dire un mot , elle essuya ses dernières larmes avec sa main, elle n’osa même pas regarder le balcon, elle ne voulait surtout pas voir la tête de Nashoba, elle fixa donc dans le vide et inspira et expira lentement pour se détendre un peu , elle arriva à se calmer mais pas complètement. Elle avait toujours un pincement au cœur ...

Enola était avant tout un chevalier d’émeraude et il ne fallait pas qu’elle montre sa faiblesse, ses sentiments, même si c’était très difficile pour elle. Quand elle avait la volonté elle arrivait à le faire et la comme elle ne voulait pas que tout le monde la voie dans cet état elle arriva à camouflaient physiquement ses sentiments, son visage devint neutre mais son regard était absent. Enola savait au fond d’elle que lorsqu’elle se retrouverait toute seul elle craquerait une seconde fois. Tout à leur la femme chevalière ne s'était pas retenu pour montrer sa peine au roi, elle voulait qu’il se sente coupable qu’il culpabilise .Mais en même temps elle regretta de l’avoir faits car Nashoba devait penser qu’elle était faible et aussi elle avait peur de décevoir ses frères d’armes par son comportement.

Enola resta donc figée pendant tout le discoure, elle préférait rester par respect et attendre la fin du pitch et quand tout cela fu terminer, elle attendit que les personnes commencent à marcher, elle se fondit dans la foule sens que personne la remarque, elle ne pressa pas le pas, elle avança lentement. Enola arriva à se faufiler jusqu’à l’aile des chevaliers et rejoignit sa chambre
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Couronnement d'un roi[Libre] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» Le monde des Hommes (Casoair + libre) [Terminé]
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé
» Un crepuscule dans la forêt [libre....très libre] [terminé]
» Un chat presque immortel, la pluie, toi et moi [Libre] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude, 400 ans plus tard...  :: Le centre du continent :: Émeraude :: Le château d'Émeraude :: La cour extérieure-
Sauter vers: